Les conseils pour prendre soin de son bien être psychologique
Plus le confinement est long, plus il devient facteur de stress. Pour prendre soin de votre bien-être psychologique retrouvez ici un ensemble de conseils que vous pouvez suivre si vous en sentez le besoin.
7 conseils pour prendre soin de sa santé mentale quand l’on est étudiant
 

#1 Gardez un lien social avec vos proches !

Malgré le confinement physique, c’est super important de garder un lien avec ses amis et sa famille, encore plus que d’habitude. Ne vous repliez surtout pas sur vous ! Échangez avec eux et prenez du recul sur la situation. Si vous ne pouvez pas les contacter, essayez d’intégrer un groupe de soutien local ou de discussion en ligne. Ça peut être une bonne solution et c’est toujours mieux que de se renfermer sur soi !

#2 On s’informe oui, mais correctement !

Attention, bien s’informer ne signifie pas trop s’informer ! Concentrez-vous sur quelques médias de référence et consultez les avec modération. Trop d’informations pourraient vous rendre anxieux et vous faire stresser. Attention aussi à ce que vous voyez circuler sur les réseaux sociaux, les fakes news sur le COVID-19 ne manquent pas.

Évitez d’en partager, ça n’aidera pas les autres !

#3 Organisez vos journée

Ce n’est pas parce que l’on est confiné que l’on doit se laisser aller. Pour ça il y a les vacances ! En résumé ? Organisez vos tâches quotidiennes. Un conseil ? Essayez de suivre un petit rituel tous les jours : levez-vous comme n’importe quel jour de la semaine, lavez-vous, mangez aux mêmes horaires que d’habitude, etc. 

#4 Variez vos activités et gardez votre esprit actif 

Même si vous êtes confinés, il y a plein d’activités qui existent pour vous occuper. C'est parti pour la to-do list  : se mettre à cuisiner, lire ce livre que vous aviez mis de côté, acquérir une nouvelle compétence : langue, musique, ... finir ou commencer une série (en restant raisonnable !), ...

Attention cependant à ne pas laisser vos études de côté : si cela est possible, essayez de bien suivre chaque jour vos cours en ligne. Et pourquoi pas en profiter pour échanger avec vos profs ! 

#5 Écrivez vos pensées

Face aux situations de stress, c’est toujours utile de mettre à l’écrit ce qui nous tracasse.

 

Prenez des notes ou échangez avec des proches sur ce que vous vivez [3]. Si vous faîtes face à l’anxiété lorsqu’elle apparaît vous arriverez à la gérer plus facilement.

#6 Prenez soin de vous

Dites stop au laisser aller. Même si vous êtes confinés vous devez continuer à prendre soin de vous. Dormir est essentiel pour que vous restiez en forme et que vous gardiez le rythme.

 

N’hésitez pas non plus à faire du sport. Même si c’est plus compliqué c’est tout à fait possible de le faire dans son appart. C’est peut être aussi le moment d’essayer la relaxation ? Au programme, respiration, méditation, etc.

#7 Demandez de l’aide !

L’anxiété et le stress sont parfois de tels obstacles qu’il peut être utile de se tourner vers un ami ou un professionnel. Il existe de nombreux services de soutien destinés et réservés aux étudiants. Retrouvez cette liste ici. N’hésitez pas à la partager ! 

7 conseils pour les étudiants en santé 

Pour commencer, un grand merci déjà ! Vous êtes en première ligne pour prendre soin des autres pendant cette période de crise sanitaire. Cependant, pour pouvoir bien soigner les autres, il faut déjà bien s’occuper de soi-même. Il est tout à fait normal que vous éprouviez de la peur, du chagrin, de la frustration ou même de la culpabilité, ou encore que vous ayez du mal à dormir ou simplement que vous soyez épuisé. Mais vous n’êtes pas seul ! 

Maintenant c’est à nous d'essayer de vous aider à gérer cette situation et le stress que vous rencontrez [4] grâce à quelques conseils. Bref, vous êtes prêt ? Alors c’est parti, et suivez ces conseils formulés par des professionnels pour vous aider au quotidien [5] !

 

#1 Répondez à vos besoins fondamentaux

Il est primordial, même dans une situation de pandémie, de veiller à manger, boire et dormir régulièrement.

 

Être biologiquement déréglé peut vous mettre en danger et impacter votre capacité à être efficace sur le terrain.

#2 Faites des pauses !

Il est important que vous preniez un peu de repos et que vous acceptiez de prendre ce temps pour vous. On vous conseille de réaliser une activité sans rapport avec votre mission. Petit conseil supplémentaire ; elle doit être, si possible, réconfortante, amusante ou relaxante. Au programme, lecture, musique, exercice de relaxation, discussion, etc. Bref, évadez-vous !

#3 Soutenez-vous mutuellement

Si la situation est difficile pour vous, elle l’est aussi pour vos collègues. Il est important que vous essayiez de manifester du soutien à toute votre équipe. Vous pourriez donc en recevoir aussi en retour quand vous en aurez besoin ! Ne vous isolez pas. Au contraire, c’est le moment de vous ouvrir aux autres et de prendre soin de vos collègues.

#4 Communiquez

Afin d’éviter de se replier sur soi, communiquer avec ses collègues de stage ou de garde est très important. Attention, ne soyez pas brusque ou blessant, mais au contraire clair et optimiste (dans la mesure du possible… !). C’est l’occasion de vous motiver ensemble pour affronter ces épreuves. N’hésitez pas à partager vos frustrations et vos problèmes. Partagez les aussi avec vos amis et votre famille. Faites en un point d’appui, un soutien en dehors du système de santé.

#5 Informez-vous

Comme pour l’ensemble de la population, les professionnels de santé doivent rester informés. Ici, fiez-vous aussi à des sources d’information fiables, à quelques médias seulement, et participez à des réunions avec vos collègues pour partager vos informations. Par contre, on vous conseille quand même de limiter votre exposition aux médias et aux réseaux sociaux afin de ne pas faire augmenter votre stress.

#6 Auto-surveillez-vous

L’auto-surveillance de votre état de santé est essentielle. Vous le faites probablement déjà quotidiennement en ce qui concerne le COVID-19. On vous conseille également de faire attention à votre état de santé psychologique afin de déceler les symptômes de dépression ou de stress pathologique : tristesse, insomnie, souvenirs envahissants, désespoir, etc.

#7 Demandez de l’aide !

L’anxiété et le stress sont parfois de tels obstacles qu’il peut être utile de se tourner vers un ami ou un professionnel. Il existe de nombreux services de soutien destinés et réservés aux étudiants. Retrouvez cette liste ici. N’hésitez pas à la partager !

 

Sources


[3] « Psychologie : sept stratégies pour gérer l’anxiété liée au coronavirus », https://theconversation.com/psychologie-sept-strategies-pour-gerer-lanxiete-liee-au-coronavirus-133851


[4] « The psychological impact of quarantine and how to reduce it: rapid review of the evidence », https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30460-8/fulltext


[5] « Préserver le bien-être du personnel de santé lors des épidémies de coronavirus », Center for Study of Traumatic Stress, www.CSTSonline.org

Réalisé par Nightline Paris, ce site est destiné à aider les étudiants à bien s’occuper de leur bien-être psychologique.

© 2020 Nightline Paris